5 alternatives d'exercices thoraciques pour préparer vos muscles de spectacle au soleil

Aptitude

À ce stade, vous, un passionné de fitness bien informé, êtes pleinement conscient de l'importance du développé couché et de ses alternatives ! -est pour développer la force du haut du corps. Il semble cependant moins probable que cette même profondeur de connaissances en physiologie thoracique s'étende à la mouche du pec. Qu'il soit effectué sur un banc, une machine à câble ou un pont de pec, cet exercice fournit cet étirement profond que le mouvement régulier du développé couché ne permet pas, et en prime, serrer votre poitrine au sommet du mouvement rend vous avez un peu l'impression de devenir l'Incroyable Hulk. Puisque vous faites probablement ces choses de la même manière depuis des années, nous avons demandé à quelques professionnels du fitness sympathiques leurs conseils sur la façon de garder les choses fraîches et, euh, de voler. (Pardon.)

Idalis Vélasquez : Presse-balles de médecine. Adoptez une position décalée avec un pied légèrement devant l'autre pour l'équilibre, en tenant le ballon médicinal près de votre poitrine. En renforçant votre cœur, appuyez de manière explosive sur la balle loin de votre poitrine jusqu'à une extension complète. Tenez une seconde et revenez à la position de départ. Effectuez trois séries de 20 répétitions et changez votre pied avant à mi-chemin de chaque série. C'est un exercice particulièrement intéressant pour terminer un entraînement thoracique long et dur.

Ben Booker : Vol de bande. Allongez-vous sur le dos et passez une bande de résistance derrière vous (ou même sous le banc !) tout en vous tenant par les deux extrémités. Trouvez la résistance de bande qui vous permet, avec effort, d'étendre complètement vos bras bien droit au-dessus de votre poitrine et de contracter complètement vos pectoraux. La variété des niveaux de résistance que les bandes offrent vous aident à atteindre la fatigue musculaire plus rapidement, et la résistance progressivement croissante au sommet du mouvement de la mouche aide à créer une meilleure séparation entre les muscles pectoraux.

Jay Cardiello : Serviettes étalées. Avec votre corps en position de pompe, placez une serviette sous chaque main, en gardant vos pieds écartés de la largeur des hanches. Abaissez-vous lentement au sol tout en glissement vos mains vers l'extérieur autant que possible - l'utilisation des serviettes aidera à rendre ce mouvement plus fluide. Ce n'est pas une pompe, alors ne pliez pas les coudes. C'est plus comme une mouche utiliser le sol . Inversez la direction et répétez, en exécutant autant que vous le pouvez en 30 secondes.

Gédéon Akandé : Pouls push-up à large position. Avec vos mains dans une position de pompe extra-large, effectuez le bas la moitié de l'exercice seulement : le pouls. La tension constante maintenue tout au long du mouvement aide à développer la définition des muscles du spectacle : les pectoraux, les épaules et les triceps. Gideon nous démontre gentiment ici .

Alexia Clark : Serrage de la plaque. Prenez une assiette et, avec vos mains sur les côtés plats, et non sur les bords, comme si vous teniez un volant, serrez-la entre vos mains. En gardant la plaque au niveau des épaules, appuyez dessus tout droit et, en extension complète, serrez vos muscles pectoraux pour tirer la plaque vers votre corps, comme indiqué ici . Alors qu'une mouche traditionnelle étire vos pectoraux uniquement pendant la phase négative du mouvement, le mouvement de compression engage complètement votre poitrine dans toute l'amplitude du mouvement.


Regardez maintenant : voici un entraînement de poitrine TABATA à essayer à la maison